Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avant de prendre la route pour Sendai, je décide d’aller à Oku-Matsushima qui se trouve à une dizaine de km de Matsushima, à l’est.

Là-bas, je constate que la ville a été rasée par le tsunami. Je prends des photos et discute avec un monsieur que je croise et qui fait la même chose que moi. Il est venu de Osaka pour prendre des photos pour les montrer à sa famille. Il me dit être triste de la situation. Puis, je vais discuter avec des pêcheurs à la ligne qui sont intrigués de me trouver là avec mon vélo chargé à bloc. Ils sont encore plus surpris quand je leur explique mon périple et qu’il voit mon compteur afficher 2011km.

Je reprends la route pour Sendai. J’en suis à une quarantaine de km . Je repasse par Matsushima qui, à midi, est envahi par les touristes. Nous sommes dimanche. Il fait un temps magnifique, et le froid des jours précédents n’est qu’un lointain souvenir. Il fait environ 15°C. Plus j’avance vers Sendai, plus le paysage change. Sendai compte plus d’un million d’habitants. Je me crois déjà arrivé mais il me faudra faire 10km avant de rejoindre la gare centrale et son quartier commercial. Mon hôtel se trouve dans le coin. Je cherche…je cherche…demande mon chemin…pour enfin trouver. J’arrive trop tôt pour le check-in mais j’affiche déjà mon plus beau sourire pour négocier la présence de mon vélo dans l’hôtel. Je parviens à monter mon vélo dans ma chambre, mais elle est tellement petite que je vais le laisser dans le couloir. Je suis à une extrémité de l’hôtel ; il ne gêne pas le passage. Une douche et je pars à la recherche de films. Le magasin photo que la réceptionniste m’a indiqué est à 10 minutes à pied. Je trouve mon bonheur. Ils n’ont qu’une dizaine de films à dispo. Je passe commande et je les aurai demain à 18h00 ; efficacité japonaise. Le magasin est ouvert le dimanche jusqu’à 22h00. Grande rapidité, et ils sont moins chers qu’en France.

Il est 16h00 et je n’ai pas encore mangé depuis ce matin. Je me fais un gros Do Mac, puis je vais me promener dans les galeries marchandes. On sent que Noël approche, les gens sont à fond dans leurs achats. Je passe voir ce qu’il y a au ciné. Il joue Money Ball. Le prix de la place est exorbitant : 18 Euros. Je finis par me décider et j’irai à la séance de 19h40. J’en ai un peu marre de la monotonie de ma chambre d’hôtel. Je vais me faire un petit cinoche. En plus le film est bon. Retour à l’hôtel. Dodo, je suis crevé.

 

2053km au compteur


PS : Je viens de regarder le programme du ciné, il passe La Rafle avec Miss Groin de Cochon. No comment.

 


Partager cet article

Repost 0